Fortunat (1960)

fortunat
Le 20 mai 1942, pendant la Seconde Guerre mondiale, sous l’occupation de la France, le destin réunit le braconnier Noël Fortunat, brave bougre quelque peu porté sur la boisson, et Juliette Valcourt, femme élégante accompagnée de ses deux enfants : Pierre et Maurice. Mademoiselle Massillon, une institutrice secourable, tente d’aider Juliette qui est recherchée par les nazis depuis que son mari, un chef de la Résistance, a été arrêté. Juliette et ses enfants doivent gagner la zone libre pour se réfugier à Toulouse. Pour cela, il leur faut franchir la ligne de démarcation. C’est Fortunat qui est chargé de conduire en lieu sûr les deux enfants et leur mère. Pour la circonstance, Fortunat se fait passer pour le mari de Juliette. Alors qu’il devait retourner au village après avoir installé Juliette et ses enfants à Toulouse, Fortunat, qui s’est attaché à ses protégés, reste avec eux et subvient à tous les besoins de la famille. Au fil des mois, Fortunat et Juliette tissent des liens de plus en plus étroits. Au moment de la Libération, Juliette retrouve son mari. Fortunat repart alors vers son destin d’homme solitaire.

Réalisation : Alex Joffé
Scénario : Michel Breitman, d’après son roman
Genre : Comédie Dramatique
Avec: Bourvil, Michèle Morgan, Frédéric Mitterrand, crédité sous le nom de Frédéric Robert, Patrick Millow, Rosy Varte, Teddy Bilis, Albertine Sarov, Gaby Morlay

Lien direct

Regardez aussi:
-Traitement de choc (1973)- -L'important c'est d'aimer (1975)- -On a retrouvé la 7ème compagnie (1975)- -Le Dernier des fous (2007)- -Docteur Popaul (1972)-

Comédie dramatique, Films des années 1960 | Commentaires

1 commentaire pour “Fortunat (1960)”

  1. Auteur: cerisecerise69 - 02/01/2017

    Un très joli film, tendre, parfois drôle et dans le fond tragique. Dommage de raconter la fin. Morgan et Bourvil, réunis par les hasards de la guerre, forme malgré eux un couple improbable, bancal et touchant.

Commenter