Gervaise (1956)

gervaiseParis, à partir de 1852. Les malheurs et la déchéance de Gervaise, blanchisseuse abandonnée avec deux enfants par son amant Lantier. Elle devient la femme de Coupeau, brave ouvrier-couvreur qu’un accident voue à l’inaction, l’alcoolisme et la maladie. Malgré son courage et aussi l’amitié et l’amour du forgeron Goujet, elle ne pourra lutter contre la dégradation de Coupeau qui saccagera le magasin qui était sa raison de vivre. La haine et la perfidie de Virginie, à qui la liait une vieille histoire et la condition sociale des ouvriers de l’époque, la feront sombrer dans l’alcoolisme, alors que la petite Nana sera livrée à elle-même et à la rue.

Réalisation : René Clément
Scénario : d’après le roman d’Émile Zola : L’Assommoir
Genre : Comédie dramatique
Avec: Maria Schell, François Périer, Suzy Delair, Armand Mestral, Jany Holt, Mathilde Casadesus

Lien direct

Regardez aussi:
-Pourquoi viens-tu si tard ? (1959)- -La Journée de la jupe (2009)- -Goupi Mains Rouges (1943)- -Les Bronzés (1978)- -Filles uniques (2003)-

Comédie dramatique, Films des années 1950 | Commentaires

1 commentaire pour “Gervaise (1956)”

  1. Auteur: Urgo - 12/07/2014

    Un film pittoresque dans un décor tout aussi pittoresque !
    Des personnages remarquables et bien typés, entourant Maria Schell et François Périer. Un grand film de René Clément, dans une adaption remarquable du roman de Zola.

Commenter