La Femme infidèle (1969)

La Femme infidèleCharles Desvallées a de bonnes raisons de croire à l’infidélité de sa femme. Afin d’en avoir la certitude, il engage un détective. Apprenant l’identité de l’amant, l’écrivain Victor Pégala, il se rend chez lui. Après une courte conversation franche, il le tue. Sans que rien ne soit dit entre les deux époux, Hélène devine ce qui s’est passé, et, lorsque la police est de retour, sans que l’on sache si c’est pour arrêter son mari, Hélène échange avec son époux un long regard lourd de sens.

Réalisation : Claude Chabrol
Scénario : Claude Chabrol
Genre : Drame, Thriller

Avec: Stéphane Audran, Michel Bouquet, Maurice Ronet, Stéphane di Napoli, Michel Duchaussoy, Henri Marteau, Serge Bento, Louise Chevalier, Louise Rioton, Donatella Turri, Dominique Zardi, Guy Marly, Henri Attal

Regardez aussi:
-Les Parapluies de Cherbourg (1964)- -Il était une fois un flic ... (1972)- -Vénus noire (2010)- -L'île aux filles perdues (1961)- -Les Tontons flingueurs (1963)-

Drame, Films des années 1960, Thriller | Commentaires

5 commentaires pour “La Femme infidèle (1969)”

  1. Auteur: cherah - 23/01/2013

    ce film est beau , les acteurs jouent magnifiquement bien et stéphane audran est d’une beauté inouie!…meme si il ya quelques lourdeurs au niveau de la mise en scene , et les dialogues un peu pauvres , les comediens ont su faire de ce film , un film merveilleux avec une musique de fond tout a fait adaptée à lhistoire

  2. Auteur: poff - 17/02/2014

    un film qui laisse un gout sans saveur, pas mal joué par les acteurs,tant qu´il n y a pas grand chose a jouer. Ce film est une demonstration du mot « ennuyeux ».

  3. Auteur: zach - 12/03/2014

    Très bon film. Il faut se laisser prendre par son atmosphère étouffante.

  4. Auteur: zach - 13/03/2014

    Ce film a de grandes ressemblances avec le film La Piscine tourné la même année. Assassinat motivé par la jalousie dans les deux cas. Dans les deux cas, les femmes apprennent la vérité et protègent le meurtrier. Meme genre d’enquetes policières. Et bien sur, Maurice Ronet incarne la victime dans les deux films.

    Chaque film a sa grossière invraisemblance. Les habits dans la piscine et la photo (alors là!!) dans celui-ci. Toutefois dans la piscine il semble clair que Jean-Paul (Alain Delon) s’en tire contrairement à l’indication de celui-ci.

    L’enqueteur dans La Piscine me rappelle Colombo (en moins caricatural évidemment). Je me demande si Colombo en est pas inspiré.

  5. Auteur: Urgo - 22/07/2014

    Pour un homme qui fut de la « Nouvelle Vague », Chabrol tourne dans un style assez conventionnel et classique. Il est vrai néanmoins que, les dialogues sont épurés et beaucoup de scènes muettes sur fond musical, se focalisent sur l’expression des acteurs, parfois lourde de sous-entendus. Stéphane Audran est éclatante de beauté et Michel Bouquet a un jeu retenu et très sobre, donnant encore plus de relief à sa prestation.

Commenter